collapse_arrow_

Propos recueillis par Gosia BABICKA (basketteuse et... journaliste !)

DE CADETTES A NATIONALE 2

Elles ont une façon de jouer différente. Chacune joue à un poste différent et elles ont une personnalité différente. Mais toutes les deux font partie de l’équipe Cadettes qui dispute le championnat de France groupe A. Leur point commun est aussi l’intégration dans l’équipe première.  Mes interlocutrices sont Audrey POINAS et Camille DICHAMPT.
Comment vous estimez votre résultat, après la première phase, en cadettes France ?

Audrey : La maintien en 1ère Division, c’était notre objectif et nous avons réussi. Puis il est plus difficile d’obtenir quelque chose en plus. Il y a des équipes qui ont le même niveau que nous, comme Voiron, mais il y a aussi par exemple le FC Lyon qui est beaucoup plus fort. Je suis contente de notre jeu collectif. Nous arrivons à jouer le « Quad'Game » ( un contre un). Après on est capable de mettre plus de pression en défense.

Camille : Collectivement, nous sommes contentes de notre résultat, même si au début nous ne savions pas trop jouer ensemble. Nous avons toutes progressé et chacune a donné le meilleur d’elle-même. Pour moi, c’était difficile de passer  de Minimes à Cadettes. Cela m’a perturbée et pour cette raison, je pense que je n’arrive pas encore apporter à l’équipe tout ce que je peux.

Comment vous trouvez le travail avec Olivier Hirsch ? Vous travaillez avec lui pour la première fois ?
Audrey : C’est ma première expérience avec Olivier. J’apprécie le travail avec cet entraîneur car il nous demande chaque fois l’agressivité en défense. En plus, il met une pression sur la lecture de jeu.

Camille : Pareil comme Audrey, c’est la première fois que je peux travailler avec ce coach et tout de suite avec l’équipe qui joue en nationale 2. C’est intéressant. Il a une vision différente de jeu des entraîneurs avec qui j’ai travaillé. En plus, Olivier est sévère avec nous et grâce à cette attitude, nous travaillons mieux.

Depuis le début de cette saison vous avez intégré une équipe en Nationale 2. Comment vous avez réagi au choix d’Olivier ?

Audrey : Je ne m’attendais pas à cette chance. Je savais que cela m’apporterait plus d’expérience et plus de progression.

Camille : Cela m’a surprise mais aussi j’étais stressée. Je sais que les entraînements avec l’équipe Seniors peuvent me renforcer et pour cette raison, j’essaie d’appliquer tous les consignes du staff technique.

Qu’est-ce que cela vous apporte ? Les avantages et les difficultés ?

Audrey : Je dois admettre qu’après une journée de cours, je n’ai pas envie de m’entraîner mais le temps passé à l’entraînement me permet de tout oublier et de me relaxer.

Camille : Les entraînements sont assez exigeants. Parfois j’ai un problème de compréhension et de mise en pratique. Je n’ai pas le même âge que les Seniors donc nous ne comprenons pas forcément la lecture de jeu. De plus, au début, je ne savais pas comment m’intégrer dans le groupe. Ce que j’adore, c’est l’intelligence des Seniors. Elles cherchent de multiples solutions.
Quels sont vos plans pour l’avenir ?

Audrey : Je suis en première S, mais je n’ai pas encore pensé à mon avenir. Peut-être ça sera un métier lié au sport.

Camille : Je suis au lycée en seconde générale, mais je n’ai pas encore réfléchi pour mon avenir. Je sais que je voudrais faire mon métier dans le sport.