Adresse
Téléphone

Une série de victoires qui a fait basculer le club en NF1


Englué au milieu de tableau en NF1 il y a quelques semaines, le Roannais Basket Féminin a retrouvé des couleurs depuis. Mieux, les Pink Ladies peuvent rêver de mieux cette saison.
Début novembre, il aurait été impensable de voir le RBF en playoffs. Si cet objectif s’annonce très compliqué à aller chercher, il est loin d’être inatteignable. En enchaînant six victoires de rang, dont la dernière à l’ASVEL Villeurbanne, les filles d’Olivier Hirsch auront une première finale à jouer le 1er février à domicile contre Colomiers, deuxième du championnat et virtuellement qualifié pour le playoffs. L’écart entre les deux équipes est de quatre points. Un retard colossale pour Roanne qui peut le réduire la semaine prochaine devant son public. En plus du championnat, il y aura deux points à prendre en Trophée Coupe de France.
 

Le RBF enchaîne à l’extérieur !

 
Invaincu depuis plus de deux mois, le Roannais Basket Féminin a de nouveau marqué les esprits en allant largement s’imposer à Villeurbanne.
Et si le RBF allait s’offrir une course pour les playoffs ? Ce qui était impensable en novembre l’est désormais beaucoup plus. Les Pink Ladies ont surclassé l’ASVEL Villeurbanne ce soir sur le score de 74-56. Un succès probant, acquis à l’usure sur l’ensemble d’une rencontre où les filles d’Olivier Hirsch n’ont jamais tremblé. Une victoire qui place le club roannais sur le podium de NF1, avec quatre points de retard sur Colomiers, deuxième. Samedi prochain, le RBF accueille à domicile… Colomiers. L’occasion ultime d’aller disputer une course aux playoffs ?



 

Le RBF triomphe à domicile

 
Pour la douzième journée de NF1, le Roannais Basket Féminin recevait Monaco ce soir à la Halle Vacheresse. Un match entre prétendants au podium.
La rencontre démarre bien pour les Pink Ladies, qui passent devant après dix minutes de jeu (19-17). Les deux équipes, qui comptent le même nombre de victoires en championnat, ne se lâchent pas avant la pause (34-32). La décision se fera dans le troisième quart-temps, plutôt à l’avantage des filles d’Olivier Hirsch. C’est véritablement dans les dernières minutes que le RBF, notamment grâce à une Ashley Beverly Kelley de gala (31 points), va remporter une victoire très précieuse pour la suite de la saison, 68-63