Adresse
Téléphone

COMMUNIQUE COVID-19

Suite à l’annonce de la Fédération Française de Basket Ball d’annuler toutes ses compétitions afin de faire face à la propagation du Covid-19, Le Roannais Basket Féminin voit l’ensemble de ses matchs annulés et ce, pour toutes les catégories.
Les week-ends des 14-15 mars, 21-22 mars et 28-29 mars sont concernés par cette annulation.
La réception de l’AL Caluire, le samedi 21 mars à Vacheresse par l’équipe NF1 du Roannais Basket Féminin est donc annulé.
Les entraînements sont également annulés pour une durée indéterminée suite à la décisions de Roannais Agglomération d'interdire l'accès à ses salles de sport.
 
 

Le RBF dit adieu aux playoffs

 
Contre une belle équipe de Limoges, le Roannais Basket Féminin a concédé sa deuxième défaite de la saison à domicile. Le rêve de playoffs des Pink Ladies est quasiment inatteignable. 
Il fallait déjà beaucoup d’événements favorables pour en rêver. Après la défaite d’hier, c’est pratiquement acté. Pourtant, tout avait plutôt bien commencé pour les filles d’Olivier Hirsch hier soir à la Halle Vacheresse. Les Pink Ladies déroulent leur jeu, Limoges reste au contact et le RBF mène de quatre petits points à la pause (36-32). Les visiteuses vont s’en remettre à une joueuse, Johnson, qui va inscrire 37 points pendant la rencontre. Ce duel aux couleurs des USA avec Ashley Beverly Kelley (23 points) va profiter au Limoges ABC qui remporte le match d’un souffle en fin de partie sur le score de 74-67. Au classement, Roanne a désormais quatre points de retard sur Colomiers à quatre journées de la fin du championnat.
 

Le RBF n’a pas tenu le choc

 
La dix-septième journée de NF1 entre Feytiat et Roanne a finalement tourné en faveur des locales qui ont glané un dix-septième succès de rang. 
Face au leader invaincu, le RBF a tenu le coup pendant trois quart-temps avant de craquer en fin de rencontre. Pourtant, les Pink Ladies étaient venues en Haute-Vienne avec des ambitions. Si Feytiat fait la course en tête en première période, les Pink Ladies répondent et ne sont pas loin à la mi-temps (42-31). C’est dans le troisième quart-temps que les Roannaises ont loupé le coche. Revenues à quelques longueurs de leur adversaire (44-37), les filles d’Olivier Hirsch ont ensuite complètement craqué. Le FB87 gère parfaitement le dernier quart-temps pour s’imposer finalement 67-48. Avec la victoire de Colomiers, le RBF se retrouve de nouveau à trois longueurs des playoffs.